La Camargue

La Camargue

Voir la vidéo

CAUSSES – CEVENNES

Respirer un grand air de liberté, de monts escarpés en vallées apaisées, les grands espaces cévenols vous transmettent un souffle et une énergie rare. Sur cette terre héritière d’une très riche histoire et en partie inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, le partage de la culture, des traditions et des idées est uns seconde nature.
ANDUZE et ses alentours : véritable porte d’entrée entre les Cévennes et la plaine du gardon, le site d’Anduze est occupé depuis la Préhistoire. Passage obligé entre la montagne et la garrigue, sa situation stratégique participe au développement de l’une des plus anciennes et puissantes seigneuries du Languedoc au Moyen-âge, favorisant ainsi les échanges prospères ; commerce du sel, de la soie, des minerais, transhumance des animaux. La région fut marquée aussi par l’histoire protestante et la révolte des camisards. Les nom-breux cours d’eau dévalant les Cévennes ont favorisés les activités humaines comme en témoignent un riche patrimoine bâti, bancels, moulins, fontaines, filatures, magnaneries, mas et châteaux modèlent le paysage. Autant de paysages variés qui incitent à la détente. En suivant les vallées des Gardons vers la mer, de charmantes villes ; Le Vigan, Valleraugue, Saint Jean du Gard, Alès, Génolhac ou Portes et son majestueux château ; plus bas Saint Hyppolyte-du-fort, Sauve, Quissac ou Vézénobres.


Curiosités :
Les vases d’Anduze, renommés depuis le XVIIème, d’inspiration florentine, ce vase en terre cuite de grandes dimensions est orné de guirlandes et de macarons.
Le train à vapeur des Cévennes qui relie Saint Jean du Gard à Anduze, 13 kilomètres de rêve, train tracté par une machine de 1917 entièrement rénovée.
La bambouseraie de PRAFRANCE dans un écrin végétal de 35 hectares plus de 100 variétés de ces germinées rapportées d’Orient dès 1855 par un négociant-grainetier de soie. Serres fleuries, jardin aquatique, village laotien et vallon du Dragon composent ce bel ensemble.
La grotte de TRABUC, avec ses couleurs féeriques, ses effets de lumières magiques, cette grotte vivante recèle d’innombrables merveilles. Connue depuis la nuit des temps, la grotte servit durant les guerres de religions, de cache aux Camisards. Des brigands de grand chemin en firent également leur repaire, ils étaient porteur d’une arme de poing appelé le’’Trabuc’’ d’où le nom de la grotte.

 

VALLEE de la CEZE.

Explorer la beauté d’une vallée aux multiples facettes, véritable lien entre les Cévennes la vallée du Rhône et l’Ardèche, la Cèze déploie d’Ouest en Est une nature impétueuse et douce à la fois. Cette élégante vallée où s’égrainent quelques-uns des plus beaux villages de France.
La CEZE : cette rivière qui serpente au Nord du gard est depuis plusieurs décennies un véritable paradis de plein air, secret partagé entre seuls passionnés qui ont l’âme nature. Pour compléter ce tableau 4 villages du Gard parmi les Plus beaux de France sont situés ici.
Aiguèze qui trône sur la rivière Ardèche.
Montclus qui est blotti dans un coude de la Cèze.
La Roque-sur-Cèze, superbement perchée, prend ses distances avec la rivière tumultueuse et en particulier avec les extraordinaires cascades du Sautadet.
Lussan célèbre aussi pour ses concluses, gorges creusées dans le calcaire, offre l’attrait d’une cité médiévale entourée de remparts sur un plateau dominant la garrigue.
Barjac bien connue des brocanteurs et chineurs.
Vézénobres et Lussan émargent au clu des Villages de caractère.
Goudargue, la venise gardoise, Saint Ambroix ou Bagnols-sur-Cèze

 

VALLEE du RHONE.

Savourer les plaisirs authentiques dans le sillon du roi des fleuves, au bout du Languedoc et jadis Royaume de France, le Gard rhodanien griffé par le plus vigoureux des fleuves a des airs de Provence, un territoire mêlant habi-lement des vignobles renommés et découvertes patrimoniales, promet un bon séjour.
FRONTIERE, voie de navigation et générateur d’énergie, le Rhône draine avec lui une grande richesse patrimoniale entre Provence et Languedoc. Le Gard Rhodanien offre le meilleur de ces deux mondes, une verve méridionale et un sens de l’authenticité si cher aux Gardois. Des villes comme :
– Pont Saint esprit.
– Beaucaire.
– Vallabrègues .
– Saint Laurent des Arbres au milieu des vignobles des Côtes du Rhône.
Roquemaure ; sont des villes et villages témoins d’une longue histoire.
Les 18 hectares du Camp de César.
L’abbaye de Saint-Roman et ses étonnants cercueils creusés dans la roche.
La sublime Chartreuse du Val de Bénédiction.
Le Fort-Saint André.
Un chapelet d’appellations des Côtes du Rhône pour stimuler les papilles (Chuscian, Tavel, Laudun, Saint-Gervais, Signargues, Lirac.

 

UZEGE et PONT du GARD.

Sous le patronage du majestueux Pont du Gard, l’Uzège et ses paysages vallonnés aux accents toscans, est doté de quali-tés rares et du talent inné de suspendre le temps, laissez-vous bercer par ces délicates douceurs.
PONT du GARD : c’est la partie monumentale d’un aqueduc de plus de 52 kilomètres de longueur (52702 m) qui apportait l’eau de la Fontaine d’Eure située au pied d’Uzès jusqu‘à la ville de romaine Nemausus la Nîmes d’aujourd’hui. Les eaux provien-nent en partie de la rivière d’Alzon qui passe aux environs d’Uzès et des eaux récoltées du mont Bouquet situé plus près d’Alès.
Le dénivelé entre les points de départ et d’arrivée n’est que de 12,6 mètres, la pente moyenne n’étant que de 24,8 centimètres par ki-lomètre ; c’est un chef d’œuvre d’ingénierie.
UZES : ville d’art et d’histoire au charme de ses rues médiévales, son château ducal, ses hôtels particuliers Renaissance, ses places bordées d’arcades et le murmure de ses fontaines. La cité comme le pays d’Uzège-Pont du Gard qui l’entoure, cultive les beaux pay-sages, les bons produits, les belles maisons.
Le musée des bonbons Haribo.

 

La CAMARGUE.

Vivre un dépaysement ultime, membre du très select club des Grands sites de France, la Camargue gardoise offre un voyage total, abasourdis par des horizons sans fin autant que séduits par l’étonnante subtilité de sa nature, par se vil-lages remarquables et la noblesse de ses traditions.

CAMARGUE : un territoire à la confluence du Gard et des Bouches du Rhône, du Languedoc et de la Provence, du Rhône te de la Méditerranée. Au sud d’Arles, dans le delta du Rhône la Camargue couvre un espace de 150000 hectares entre ciel, terre et mer. Couverte d’étangs et de lagunes, c’est une terre d’élevage de chevaux blancs de Camargue et de taureaux reconnaissables à leurs cornes en forme de lyre ils y vivent en liberté au milieu des flamants roses et de centaines d’autres espèces animales. On y découvre la culture gardiane et ses traditions, ses villes au passé historique exceptionnellement riche. Façonné au cours des siècles par le Rhône tout puissant, le delta de Camargue est un exemple unique en méditerranée, unique au monde. Le ciel, la terre et la mer y sont comme mis à plat, assaisonnés par le vent, l’eau, le soleil et une grosse pointe de sel. Les villages regorgent de sites incomparables et d’activités variées lors de fêtes votives où le taureau est roi et les manadiers en vedettes. Ne pas oublieles plaisirs de la table symbo-lisés par la gardiane et son riz de Camargue.


Aigues-Mortes, citadelle irréelle posée au milieu des marais et lagunes.
Les Saintes Maries de la Mer, capitale de la Camargue, station balnéaire et lieu de pèlerinage.
Les Salins du Midi, depuis le milieu du XIXème siècle la compagnie des Salins du Midi exploitent plus de 200km2 , à bord d’un petit train pendant 1 heure à travers les tables salantes, nous découvrons comment naît le sel de Camargue et pourquoi les eaux sont roses avant la récolte, le travail du saunier gardien de cette nature intacte, arrêt au Musée du Sel-boutique pour découvrir l’activité salinière à travers les âges sur des photos et par une présentation d’outils et d’emballages anciens.

 

LITTORAL MEDITERRANEE.

La grande bleue dans toute sa splendeur, entre la baie d’Aigues-Mortes et le débouché du Rhône, le littoral gardois con-centre sur près de 20 kilomètres tout l’esprit de la Méditerranée. On y découvre une histoire millénaire, des traditions bien vivantes.
Le GRAU du ROI : le littoral gardois se présente comme une pointe de pied posée dans l’eau, cette percée sur la mer réunit en si peu d’espace le souvenir de Saint Louis, un port de pêche resté authentique et le top de la plaisance. Ici c’est sable, pierre et vent, les trois quarts de la côte est sauvage.
AIGUES-MORTES : la ville a été marquée par Louis IX autrement dit Saint Louis. Le roi embarqua deux fois pour les croisades, la seconde fut son dernier voyage. Entourée de sublimes remparts, la cité est en particulier célèbre pour sa Tour de Constance et son chemin de ronde. A l’intérieur la cité a conservé un caractère médiéval et regorge de galeries d’art et de boutiques artisanales.
La Beauté Pittoresque qui Défie le Temps.
Elle est là l’authenticité, dans ces vieilles pierres qui prennent de la valeur avec le temps. Ce que l’on voit sans regarder devient un jour une richesse que l’on reconnait enfin. A découvrir dans le Gard 9 villes et villages hors du commun.
ALGUEZE : forteresse du XIème
MONTCLUS : village médiéval.
LA ROQUE sur CEZE : avec la cascade du Sautadet.
LUSSAN : cité médiéval entouré de remparts.
BARJAC : cité renaissance village de caractère.
VEZENEBRES : village médiéval aux belles demeures romanes.
UZES : autrefois Premier duché de France, ruelles pavées, belles places, fontaines, Palais ducal, la Tour Fenestrelle.
BEAUCAIRE : ville de belles pierres, foire médiévale, ses rues typiques et ses quais animés.

Tous renseignements auprès de Pierre VOIRON
Tél : 06 70 46 67 84
Mail : p.voiron@orange.fr