L’Alsace – 14 juin au 30 juin 2017 Organisé par Jeannine & Claude VINCENT récit de Nadine CHAPRON

Mercredi 14 juin

Le groupe des 18 camping-caristes se rejoint au lac de Der à Giffaumont près de Saint Dizier sur une aire de camping-cars pour entamer ce voyage en Alsace.

Dans le courant de l’après-midi, un petit train nous emmène pour découvrir le lac qui fait 4500 ha avec une profondeur entre 3 et 18 mètres lorsque celui-ci est à son niveau maximal. C’est un lac artificiel qui a été créé pour recevoir les eaux de la Marne (affluent de la Seine) si les niveaux d’eau sont trop hauts et ainsi éviter les inondations ou pour renvoyer ses eaux s’il y a pénurie d’eau sur Paris. Pour créer ce lac 3 villages ont été détruits et engloutis. 300 habitants ont été expropriés. Seule l’église de Champaubert est restée car elle était sur un promontoire. Ce lac a été créé suite aux inondations de Paris de 1955. Le vieux lac faisait 450 ha, l’agrandissement s’est fait à partir de 1968 et inauguré en 1974. Beaucoup d’oiseaux migrateurs se reposent sur ce lac: il y a un observatoire ornithologique. La chasse et la pêche sont interdites. On a pu apercevoir des foulques, des cygnes avec leurs petits, un héron, des colverts, …

 

Le soir un pot de l’amitié nous permet de nous présenter et de faire connaissance.

 

Jeudi 15 juin

Nous sommes partis pour un camping à côté du Plan Incliné près d’Arzviller. Dans l’après-midi visite du
plan incliné, démonstration assez spectaculaire de ce plan incliné qui remplace 7 écluses et croisière sur le
canal. Au retour visite d’une cristallerie, démonstration d’un souffleur de verre, et d’une ciseleuse,
véritables artistes.

 

Vendredi 16 juin

Rendez-vous sur l’aire de Service de Bitche près de la citadelle où nous allons passer la nuit.

Nous avons visité la citadelle qui est très bien conservée. Nous sommes équipés de casques audio et au fur
et à mesure de la visite on nous explique la guerre de 1870 entre les Français, Allemands et Prusses sous Napoléon lll la citadelle de Bitche a été un haut lieu de résistance même si la France avait déjà perdue.

 

Ensuite nous sommes allés visiter le jardin de la paix qui se trouve au pied de la Citadelle. Jardin
magnifiquement aménagé avec des plantes, arbres, des petits jeux (canards, boites de conserves, des trouées dans les haies où les enfants peuvent passer, des cabanes)s où on peut grimper)

 

Samedi 17 juin

Dans la matinée, nous prenons la direction de Kirrwiller. Nous avons rendez-vous au Royal Palace pour passer une journée magique. Dès l’entrée dans ce palace, nous avons pu admirer le raffinement des décorations des murs du hall et de la salle de restauration. Après le déjeuner où nous avons pu faire quelques pas de danse, nous avons été invités à passer dans une autre salle où nous avons admiré un spectacle de music-hall, de magie et d’acrobatie pendant environ 2 heures et terminé par un après-midi dansant dans une troisième salle tout aussi magnifiquement décorée. Nous avons passé la nuit sur le parking du Royal Palace.

 

Dimanche 18 juin

Nous reprenons la route pour nous installer dans un camping près du centre historique de Strasbourg. Nous pouvons nous y rendre par le bus ou le tram pour le visiter. Nous pouvons y voir la Cathédrale, les maisonsalsaciennes, les boutiques de souvenirs, les restaurants et cafés. Le soir, nous avons dîné tous ensemble à l’Ancienne Douane avec un 1er plat typique alsacien «La choucroute».

 

lundi 19 juin

Nous retournons dans le centre historique de Strasbourg, nous allons visiter la Petite France par bateau  » nous avons pu y admirer beaucoup de belles maisons peintes de différentes couleurs ainsi que des monuments d’un point de vue fluvial. Pendant cette promenade, le bateau nous a laissés à proximité du Parlement Européen que nous avons pu visiter. C’est un bâtiment impressionnant. Nous avons pu voir un film sur la terre avec toutes les avancées faites depuis 60 ans et tout ce qu’il reste à traiter et visiter la salle où ont lieu les débats. Celle-ci comprend 1600 places dont 700 pour les visiteurs qui veulent assister aux séances. Puis retour par le bateau au centre de Strasbourg.

 

Mardi 20 juin

Départ pour Obernai. Nous nous installons dans un camping près du centre-ville. Nous pouvons y aller à pied ou par navettes de minibus. C’est une très belle ville de 13000 habitants, décorée et peinte, l’église Sainte Odile magnifique à découvrir avec toutes les splendeurs d’antan. Les maisons sont peintes de différentes couleurs et décorées aussi bien à l’extérieur que par l’intérieur. En poursuivant notre voyage, nous avons pu remarquer que toutes les villes visitées sont peintes et décorées. C’est un ravissement pour les yeux. Nous avons pu découvrir la ville en petit train qui nous a conduits à travers la ville et sur les hauteurs où nous avons admiré les vignobles et la vue d’ensemble d’Obernai.

 

Mercredi 21 juin

Repos bien mérité pour tous dans cette belle ville d’Obernai. Chacun a pu profiter de ce lieu magnifique.

 

Jeudi 22 juin.

Nous sommes montés en covoiturage au Mont Saint Odile où nous avons visité le couvent. Nous avons pu voir plusieurs endroits, des chapelles magnifiquement décorées, la chapelle où Sainte Odile repose ainsi que l’église du couvent. Des murs entourant celui-ci, nous avons admiré toute la vallée.

Nous y avons déjeuné sur place.

L’après-midi, nous nous sommes rendus au camp de Concentration le Struthof de Natzweiler qui est le centre européen des résistants déportés.

 

Après avoir écouté et vu le reportage sur ce camp, nous nous sommes dirigés vers le musée pour voir toutes les photos et explications concernant la guerre de 39/45. Nous avons également vu des dessins de prisonniers qui représentent ce qu’ont pu endurer tous les prisonniers de ce camp.

 

Ce camp a été créé par l’armée allemande qui recherchait du granit. L’officier venu visité l’endroit en a trouvé et a créé ce camp. Les premiers déportés sont arrivés pour aménager ce camp. Celui-ci étant en hauteur, les prisonniers portaient à pied et sur leur dos tous les éléments pour fabriquer les bâtiments dont les allemands avaient besoin pour créer ce camp. Une fois celui-ci fait, d’autres déportés sont arrivés pour extraire ce granit. Les bâtiments qu’occupaient les prisonniers ont été mis en espalier sur ce terrain
montagneux afin que les gardes puissent tout voir en étant peu nombreux et empêcher ainsi toute évasion.
Ce camp est entouré d’une double enceinte barbelée. Les déportés étaient très mal traités: les représailles
étaient nombreuses afin que les autres n’aient pas l’idée de se rebeller (corrections corporelles, privation
de nourriture, mort par arme à feu). Nous avons pu visiter les dortoirs, le four crématoire, le lieu de

souvenir érigé pour toutes ces personnes. Nous n’avons pas pu visiter la chambre à gaz qui était située à
l’écart du camp. Il y a eu 52000 personnes répertoriées dans ce camp: 20000 n’en sont pas ressorties.

 

Vendredi 23 juin

Nous sommes partis d’Obernai pour commencer la route des vins en passant pat Heiligenstein et
Itterswiller magnifiques petites villes au cœur d’immenses vignobles avant d’arriver à Saint Pierre où nous
avons déjeuné dans une brasserie avec un 2éme menu alsacien Tartes flambées à volonté puis tarte pommes
cannelle en dessert. Repas suivi d’une dégustation de bière et de la visite de la brasserie. Les 4 éléments de
la bière sont le houblon, l’orge, la levure et l’eau. L’eau est en très grande quantité dans la bière. L’orge est
torréfiée plus ou moins longtemps en fonction de la couleur de la bière recherchée. Enfin après toutes ces
explications, nous n’avons plus de secrets pour la fabrication de la bière. Celles-ci sont stockées avant
d’être vendues. Il faut compter environ 1mois et demi entre le début de l’opération et la vente du produit.
Puis nous nous sommes dirigés vers le château de Haut Koenigsbourg, château qui a été construit au 12è
siècle à une hauteur de 700 m afin que les occupants puissent observer toute la plaine et ainsi ne pas se
faire surprendre par leurs ennemis. Celui-ci a été détruit par le feu puis reconstruit vers 1500 avec des murs
plus solides pour résister aux canons des ennemis. Les murs ont bien résisté mais les attaques ont duré
longtemps: plus de nourriture et de boissons, les soldats ont déserté et le château a été envahi. Ce château
a été de nouveau détruit par le feu. En 1900 il a été reconstruit tel qu’on le connait actuellement par un
architecte sur les ordres de Guillaume II. Les modernités sont arrivées: poêles à bois, électricité, téléphone.
Le château a été reconstruit en 7 ans et inauguré en 1908.

En soirée nous avons pris la direction de Colmar où nous avons pris place dans un camping à Horbourg
Wihr.

 

Samedi 24 juin

En covoiturage, nous avons pris la route, pour continuer la route des vins et visiter de merveilleux villages. Nous avons déjeuné à Riquewihr et savouré une 3éme recette alsacienne «le Baeckeofe» et visité un
splendide magasin de décorations de Noël. Lorsque nous avons rejoint le parking 2 cigognes se baladaient sur celui-ci pas du tout effarouchées par les personnes présentes.

 

Dimanche 25 juin

Toujours en covoiturage et sur la route des vins, nous avons continué les visites de villages comme
Kaysersberg, Eguisheim et puis Turckheim où nous avons visité la cave Meyer créée en 1624 et où nous
avons fait une dégustation des vins alsaciens principalement des blancs. Les tonneaux de vins sont en bois,
le plus ancien date de 1624. Nous avons pu aussi en profiter pour acheter et ramener ces fameux vins.

 

Lundi 26 juin

Nous avons pris le bus près du camping pour le centre de Colmar, pour rejoindre le petit train pour une visite commentée de la vieille ville. Puis le bateau pour visiter la Petite Venise toujours commentée où nous avons pu voir de belles maisons colorées le plus souvent en bleu ou en jaune. A l’origine, le bleu pour les familles catholiques et le jaune pour les familles protestantes.

 

Mardi 27 juin

Départ pour Mulhouse où nous nous sommes installés au camping avant de prendre le tram pour aller
visiter le grand musée de l’automobile. Plus de 400 voitures y sont représentées allant de la création de l’automobile à nos jours. Les voitures sont toute plus rutilantes et impressionnantes les unes que les autres. Un pan est consacré aux voitures de sport de la même manière de la création à maintenant. Un petit train était à disposition pour faire le tour du musée.

 

Mercredi 28 juin

Nous avons repris le tram pour visiter le musée du train. Très beau musée avec des locomotives et voitures
de toutes époques. L’exposition est animée par des petits films qui représentent les différentes périodes
tout en liant les évènements correspondant aux trains présents. Un petit train est également présent pour
découvrir l’exposition.

Nous avons pu déjeuner au self de ce musée avant de nous rendre au musée de l’électricité. Nous avons
découvert avec notre guide le commencement de l’électricité de la statique jusqu’à celle que l’on connait
aujourd’hui. Nous avons vu plusieurs petits films et assisté à une expérience sur l’électricité statique. Puis
nous avons découvert la Grande Machine qui était chez DMC, qui apportait l’électricité à cette entreprise
grâce à cette machine à vapeur. Nous avons pu découvrir sur les expositions comment les expériences ont
été menées pas à pas pour découvrir cette énergie ainsi que tout ce qui a été créé en fonction des temps.
Nous avons admiré les différentes ampoules, le 1er frigo, le 1er aspirateur …

 

Jeudi 29 juin

Nous avons pris la direction de Thann pour la fête des 3 sapins le 30 juin. Nous stationnons sur un parking
de supermarché près du centre-ville. Nous y arrivons avec la pluie. La visite du ballon d’Alsace, de la route
des crêtes est prévue en covoiturage. Peu de nous se sont déplacés vu que le parking se remplissait au fur
et à mesure des départs. Vu la pluie, toutes les hauteurs étaient dans les nuages et aucune visibilité. Nous
en avons profité pour visiter Thann et faire quelques achats.

 

Vendredi 30 juin

C’est le dernier jour de notre merveilleux voyage. Le matin, nous avons pu monter jusqu’aux ruines du
château de l’Engelbourg. Château du 13è siècle détruit par Louis XIV en 1673. Le château a été miné, la tour
a été détruite en plusieurs morceaux: un de celui-ci s’est couché sur le travers, est resté sur place et a été
nommé Œil de Sorcière. La collégiale, très beau monument, a été rouverte ce matin après 6 mois de rénovation. Nous déjeunons au restaurant pour notre repas de fin de voyage. Déjeuner gastronomique
dans un cadre très agréable. La fin de journée est consacrée à la fête des 3 sapins (fête mi profane mi
religieuse qui a lieu tous les ans le 30 juin en souvenir des 3 lumières qui brillèrent dans le ciel thannois le
1er juillet 1161) la centre de la ville est fermée à toute circulation et des tables et bancs sont installés :
l’après- midi est consacré à différentes activités des associations de la ville, judo VTT… sont également présents des groupes de musiques et de théâtre. Une procession est faite à travers la ville avec le saint Thiébaut à qui est due cette légende, puis les 3 sapins sont brulés sur la place de la collégiale avant de terminer ce jour de fête par un très beau feu d’artifice.

 

Le voyage prend fin. Merci à Claude et Jeannine pour l’organisation de ce voyage et pour toutes les belles choses que nous avons découvertes.

                                                                                                                                                              Nadine CHAPRON

Tags: